Suite et fin des « Muchachas » – « Trois baisers » de Katherine Pancol

51v9jYRhQ7L._SX320_BO1,204,203,200_.jpg
Trois baisers, de Katherine Pancol, éd. Albin Michel

Résumé  : 

Quatrième de couverture  :

« Trois baisers, trois baisers et l homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s affolent, il voit mille lucioles, des pains d épices, des incendies… Ils sont de retour, tous les personnages chers à Katherine Pancol et à ses lecteurs. Et ça crépite ! Les histoires se nouent, s’emmêlent, se tendent, éclatent, repartent. On craint le pire, on espère, on respire, on retient son souffle jusqu’à la dernière ligne. Des rencontres, des espoirs, des trahisons, des soupçons, des idylles qui surgissent sans prévenir. Et des baisers qui vont se poser là où on ne les attendait pas. Les vies sont chamboulées. Il faut tout recommencer. Ou tout remettre d’aplomb. On ne sait plus très bien. On n’est plus sur de rien. Chacun s’embarque dans de nouvelles aventures. Certains révèleront leur côté obscur, d’autres verront leur destin scellé, tous auront le coeur battant. « Partons dans un baiser pour un monde inconnu. « disait Alfred de Musset. Ce livre est un voyage. »

Avis  : 

Je ne vous cacherai pas que lorsque j’ai décidé de lire le nouveau livre de Katherine Pancol « Trois baisers », très attendu par ses fidèles lectrices, j’avais quelque peu peur de me sentir perdue au milieu de tous les personnages qu’elle a créés tant ils sont nombreux, moi qui n’avais jusqu’alors lu aucun livre de l’auteur. Mais c’était sans compter sur l’ingéniosité de l’auteur qui a eu l’idée d’intégrer à la fin du livre une sorte de glossaire qui répertorie les personnages récurrents de ses livres et explique les liens qui les unissent les uns aux autres. Par ailleurs, l’auteur, au fil des pages, revient sur certains éléments du passé des personnages, les éléments essentiels à la compréhension de ce nouvel opus. Même si certains pans de l’histoire des personnages ont pu m’échapper, je ne me suis pas le moins du monde sentie perdue dans cette suite des «  Muchachas  » dans laquelle j’ai fait la connaissance de Joséphine, Stella, Adrian, Hortense et tous les autres.

Les personnages pensés par Katherine Pancol sont hauts en couleur. J’ai pris plaisir à les suivre dans leurs aventures, être au fait de leurs secrets, de leurs magouilles même, partager leurs joies et leurs peines, leurs désillusions.

Je me suis attachée à la plupart des personnes, particulièrement à Stella et à Hortense, deux femmes au caractère fort que l’on suit avec beaucoup de plaisir.

Le seul personnage qui m’ait laissée de marbre est celui de Junior qui manque de crédibilité à mon goût. J’ai peine à croire qu’un tel personnage puisse exister.

Petit bémol, je trouve que 850 pages, c’est trop et qu’il y a trop de longueurs. « Trois baisers » aurait mérité d’être plus court, il n’en aurait pas perdu en saveur bien au contraire.

Je ne sais pas quels sont les projets de Katherine Pancol, si elle a pour souhait de donner une suite à ce quatrième opus ou bien si elle compte s’arrêter là, il faut parfois savoir s’arrêter mais elle offre à son histoire une très bon fin évidemment susceptible de ne pas en être une réellement si elle changeait d’avis ultérieurement.

Une lecture agréable malgré ce bémol, un livre à mettre entre les mains des amateurs de sagas familiales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s