Emotions – « Les éclats de marbre » de Corine Borri

Quand l’auteur m’a contactée pour me proposer de lire son premier roman, j’ai d’abord lu attentivement la quatrième de couverture avant d’accepter sa proposition car comme vous le savez je suis plus adepte des thrillers et des polars que des sagas familiales.
Convaincue par le résumé, j’ai accepté avec plaisir de me plonger dans cette histoire familiale et ne regrette pas d’être sortie de ma zone de confort pour découvrir ce très beau roman dont je vous parle plus amplement après un petit résumé.

55037-w200
Les éclats de marbre, de Corine Borri, éd. 5Sens

Résumé  :

Quatrième de couverture  : Antonia, petite fille, pleure doucement, recroquevillée comme un minuscule escargot. Elle est seule dans la campagne toscane. Elle n’a que cinq ans. Erminio, jeune homme de quinze ans, apprenti marbrier, va la recueillir et la protéger. Nous sommes en octobre 1853. Antonia découvrira le monde fascinant du marbre. C’est le début d’une longue histoire familiale, au XIXème, dans le nord de l’Italie, entre Pise, Carrare et Côme. Fausto et Augustina Barvoni sont les socles sur lesquels se reposeront les membres de ce clan.

Sur l’assise d’une trame historique, les personnages de ce roman vont évoluer entre 1853 et 1912. Cédant tour à tour à l’émotion d’une oeuvre façonnée en marbre, aux frémissements joyeux de l’amour naissant, à la morsure d’un drame, à l’amitié partagée, aux revendications salariales, à la douceur d’un chant. Cette famille recomposée et composée, nous entraînera dans les méandres de leurs espoirs, leurs doutes, leurs envies de vivre pleinement. Malgré les conditions de travail difficiles, l’éloignement de l’être aimé ou la solitude d’une grande ville.

Avis  :

« Les éclats de marbre », c’est l’histoire de la petite Antonia, cinq ans qui habite en Toscane et vient juste de perdre ses parents. Nous sommes en 1853 et Erminio, un jeune apprenti marbrier décide de de s’en occuper comme si elle faisait partie de sa famille et ce malgré son jeune âge et les responsabilités qui découlent d’une telle décision. Avec lui, elle découvrira le travail de marbrier. Cette année marquera le début d’une histoire familiale de cœur et de sang qui nous fera voyager entre Pise, Carrare et Côme.

« Les éclats de marbre » est un livre sur l’amour sous plusieurs formes, sur l’amitié, sur les liens du sang et du cœur, sur la trahison, la culpabilité aussi.

A noter que l’auteur a dû faire un travail de recherche très important en amont pour pouvoir construire son histoire.

L’auteur nous parle évidement des marbreries, de la difficulté d’y travailler, des risques pris par les ouvriers.

« Les éclats de marbre » est un roman historique dans lequel l’auteur nous parle notamment de ce que fut l’Italie au début du XXème siècle avec l’expansion de l’industrie au détriment des ouvriers qui se voyaient travailler dans des conditions sordides parfois au péril de leur vie, la multiplication des grèves, les adhésions massives aux syndicats, la prise de position des femmes qui souhaitent se libérer de l’emprise des hommes et des dictats.

Par ailleurs, l’auteur dépeint avec beaucoup de précision chacun des personnages, leur donne corps et permet au lecteur de s’y attacher avec aisance.

Je tenais à parler aussi de la plume de l’auteur qui est vraiment très belle et qui vient parfaire son histoire.
Aussi, je ne peux que vous conseiller ce premier livre qui mérite que l’on s’y attarde car il révèle une auteur de talent.

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s