Jeu de piste – « Code Lupin » de Michel Bussi

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du tout premier roman « Code Lupin » de mon auteur de thrillers préféré, j’ai nommé Monsieur Michel Bussi, un livre d’énigmes dans lequel l’auteur nous emmène sur les traces du plus célèbre des gentlemen cambrioleurs Arsène Lupin.

93651102_o
Code Lupin, de Michel Bussi, éd. des Falaises

Résumé  :

Quatrième de couverture : L’aiguille creuse d’Etretat, les tours blanches de l’abbaye de Jumièges, le vieux phare de Tancarville, le tombeau de Rollon sous les ruines de Thibermesnil, la valleuse déserte de Parfonval, les îles englouties de la Seine, les marées d’équinoxe de la Barre-y-va… Autant de lieux mystérieux dont les énigmes sont percées par Arsène Lupin, dans de fascinantes chasses aux trésors, au cœur du triangle d’or, le fameux triangle cauchois, imaginé par Maurice Leblanc. Imaginé ? Est-ce si sûr ?

Et si les aventures d’Arsène Lupin dissimulaient un code ? Un sens secret ? La clé d’un trésor normand, bien réel celui-là ?

Le professeur Roland Bergton en est convaincu. Il dispose d’une journée pour percer l’énigme, avec pour seuls indices une pièce d’or trouvée sous les falaises, une nouvelle inachevée de Maurice Leblanc… et l’aide d’une jeune étudiante en histoire, aussi brillante que séduisante.

Avis  : 

Paloma est une jeune étudiante qui effectue un stage de fin d’études à l’office de tourisme de Saint-Valéry-en-Caux. C’est la fin d’après-midi lorsque, un touriste vient lui remettre une pièce d’or qu’il a trouvée avec ses enfants sur la plage sous les falaises. Cette pièce d’or sur laquelle il est apposée la date de 1905 suscite vite l’intérêt et la curiosité de la jeune femme.

Hésitant l’espace d’un instant, elle décide de composer le numéro de son directeur de Master, Roland Bergton, un homme érudit dont la spécialité était de déchiffrer des codes secrets dissimulés dans des pièces d’art.

Bergton est convaincu que cette pièce provient d’un trésor cauchois dont l’existence était connue par l’auteur des aventures d’Arsène Lupin, Maurice Leblanc et que sa localisation aurait été dissimulée via un code contenu dans les œuvres normandes de l’auteur. Mais Bergton est pressé par le temps car il doit prendre un avion le lendemain matin. Paloma et Bergton n’auront que 10 heures devant eux pour tenter de relever le défi et découvrir le secret de ce trésor. Pour ce faire, ils devront donc suivre pas à pas les traces d’Arsène Lupin dans les terres normandes.

Michel Bussi est incontestablement mon auteur préféré et « Code Lupin » était le seul livre encore édité que je n’avais pas encore lu par peur d’être déçue au vu des avis on ne peut plus mitigés. Alors rédiger cette critique n’étais pas chose aisée pour moi, fan inconditionnelle de l’auteur car ces avis mitigés je les comprends et je ne peux qu’y adhérer.

Si j’ai aimé retrouver la plume de Bussi que j’apprécie tout particulièrement et que l’histoire en elle-même est très intéressante et plaisante, je dois bien avouer qu’il y a un gros bémol.

Le point fort de Bussi dans ce livre est aussi son point faible. Je m’explique, comme dans chacun de ses livres et encore plus dans celui-ci, Bussi met son amour et ses connaissances tant historiques que géographiques au service de ses livres. Mais voilà, ici ça ne fonctionne pas et on obtient l’inverse, ce qui d’habitude est un gros point fort devient ici un gros point faible qui vient déprécier son ouvrage.

A moins d’être féru d’histoire, de connaître la Normandie comme sa poche, les aventures d’Arsène Lupin ainsi que la biographie très poussée de son auteur Maurice Leblanc, il est très difficile de ne pas se perdre dans les explications de Bussi. Il n’y a pas une énigme mais des énigmes dans l’ENIGME. Très compliqué de ne pas perdre le fil. Chaque élément ajouté complexifie davantage l’intrigue et je me suis rapidement perdue dans cet imbroglio.

Premier point positif, les personnages sont sympathiques, je me suis attachée à Paloma et au professeur Bergton, personnages hauts en couleurs, au caractère affirmé.

Deuxième point positif et pas des moindres, l’idée en elle-même qui, il faut bien le reconnaître est somme toute assez originale. Bien que l’on se perde rapidement, on prend un plaisir certain à suivre les deux personnages principaux, à s’abreuver de leurs connaissances et à se balader dans ces paysages normands de toute beauté.

Je salue donc les recherches pointues qui ont été fait en amont par l’auteur qui ne démérite pas. Il faut souligner qu’il s’agit là de son premier livre et que les défauts de ce livres sont largement excusables quand on sait quels superbes livres il écrira par la suite et qui feront son succès.

Bien qu’à mon sens il aurait été difficile de construire autrement ce roman d’énigmes, les explications données par l’auteur ainsi que les énigmes sous-jacentes étant nécessaires à la l’intrigue. Je pense donc qu’il s’adresse davantage à des lecteurs passionnés d’histoire, de géographie mais aussi d’Arsène Lupin, la combinaison étant un peu compliquée.

«  C’est le plus grand des voleurs

Oui mais c’est un gentleman

Il s’empare de vos valeurs

Sans vous menacer d’une arme

Quand il détrousse une femme

Il lui fait porter des fleurs

Gentleman cambrioleur

Est un grand seigneur…  »

Publicités

3 commentaires

  1. Pas facile d’être objective lorsque l’on parle d’un de nos auteurs préférés mais tu as été réellement objective ! Bussi est l’un de mes auteurs préférés également mais Code Lupin ne m’a jamais intéressée probablement pour les raisons que tu cites car je ne connais rien d’Arsène Lupin hormis les grandes lignes qui font partie de l’histoire !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est difficile de l’être mais je me dois de livrer un avis qui l’est. Ce n’est pas une lecture désagréable mais en tout cas je ne conseille pas à quelqu’un qui ne connait pas l’auteur de le découvrir avec « Code Lupin » au risque de ne pas apprécier à tort l’auteur à qui l’on doit de superbes livres. « Nymphéas noirs » est pour moi un petit bijou 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s