Mort programmée – « Arrêtez-moi » de Lisa Gardner

Après avoir lu au mois de décembre le dernier livre de Lisa Gardner « Le saut de l’ange » qui fut un coup de cœur, je me suis plongée il y a quelques jours dans son avant-dernier livre « Arrêtez-moi » au sujet duquel j’avais lu nombre de bonnes critiques.

Mon avis après un bref résumé  !

515eyzfnohl-_sx307_bo1204203200_
Arrêtez-moi, de Lisa Gardner, éd. Le livre de poche

Résumé  : 

Quatrième de couverture  : Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l’heure exacts de votre mort  ? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures précises, dans quatre jours. Comme ses deux meilleures amies. Et elle souhaite que ce soit l’inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l’enquête. Prise par la traque d’un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contrecœur. Mais dès qu’elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle que celle-ci ne lui a pas tout dit…

Un coupable peut en cacher un autre : avec Lisa Gardner, il faut toujours se méfier des apparences !

Avis  : 

Dans « Arrêtez-moi », Lisa Gardner nous propose de suivre une double enquête. Une première enquête qui concerne les assassinats de pédophiles, un individu s’étant apparement mis en tête de faire justice lui-même.

En parallèle, nous suivons Charlie Grant, jeune femme de vingt-huit ans dont les deux meilleures amies ont été assassinées à un an d’intervalle et fait encore plus troublant, un 21 janvier. Ce double homicides perpétré à une même date n’augure rien de bon pour Charlie qui est convaincue que le 21 janvier prochain signera la date de son propre assassinat.  Si vous connaissiez l’heure de votre mort que feriez-vous  ?

Charlie fait tout elle depuis un an pour tenter de réchapper à cette date fatidique à laquelle elle est censée passer de vie à trépas. Après avoir fuit ses montagnes enneigées dans le New-Hampshire, elle a mis cette année à profit pour être fin prête le jour J alternant séances de tir et boxe à mains nues.

C’est le commandant D.D. Warren, l’une des enquêtrices phare de Lisa Gardner que nous retrouvons avec plaisir ici pour mener de concert ces deux enquêtes. Au fil des pages nous suivons aussi l’évolution de ce personnage qui après avoir voué une bonne partie de sa vie à sa carrière dans les forces de l’ordre, se heurte ici aux difficultés de la maternité. Warren essaiera dans cet opus de trouver le juste milieu entre vie professionnelle et vie familiale, que les deux n’interfèrent pas.

Lisa Gardner vient parfaire cette intrigue plus qu’addictive en façonnant des personnages à la mesure de celle-ci et notamment avec son personnage principal Charlie Grant. Cette dernière et c’est le moins que l’on puisse dire n’a pas bénéficié d’un démarrage facile dans la vie puisqu’elle a dû faire face à la maladie mentale dont souffrait sa mère le syndrome de Münchhausen par procuration et dont elle a été la victime directe. Après avoir survécu aux sévices endurés pendant son enfance et tenté de les oublier auprès d’une tante aimante, elle se retrouve à nouveau en proie à la peur, celle d’être assassinée à une date bien précise par quelqu’un dont elle ne connaît pas l’identité.

L’auteur maîtrise son sujet et notamment ce qui concerne la cyber-pédophilie dont il est question ici, nous faisant part tout au long de ces quelques six cents pages des diverses techniques employées par les pédophiles pour traquer leurs jeunes proies. Des techniques qui font froid dans le dos et qui nous font nous questionner sur le monde dans lequel on vit, sur les outils qui nous servent au quotidien mais qui mis entre les mains de personnes déséquilibrées facilitent aussi leur tâche. Elle évoque aussi assez longuement dans ce thriller le travail harassant des opérateurs au 911 qui se trouvent chaque jours confrontés à des situations parfois extrêmement délicates auxquelles ils ne sont pas préparés et qu’ils doivent gérer au « feeling » avec beaucoup de sang-froid.

L’auteur signe ici un thriller original de par le choix de l’histoire, un crime qui n’a pas été commis mais dont on est à peu près certain qu’il le sera à une date déterminée. Un choix qui sert d’ailleurs ce thriller puisque le lecteur qui connaît l’imminence de cet assassinat vivra avec Charlie avec une inquiétude commune les derniers jours qui lui restent avant de connaître le verdict.

Va-t-elle mourir le 21 janvier ? Une seule façon de le savoir, vous plonger dans ce page-turner signé de l’un des maîtres incontestés du thriller américain.

Publicités

5 commentaires

    1. C’est un bon thriller de Lisa Gardner et j’ai particulièrement aimé l’originalité de l’histoire qui tient au fait comme je le dis qu’on a connaissance d’un futur assassinat et de sa date précise. La construction est vraiment bien faite et les six cents pages se laissent lire facilement.

      Aimé par 1 personne

    1. Celui-ci est l’un de ses meilleurs livres, je te conseille aussi le dernier « Le saut de l’ange », « La maison d’à côté » et « La fille cachée ». Les autres sont en deçà à mon sens !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s