Êtes-vous prêts pour le grand saut – « Le vide » de Patrick Senécal

Je vous retrouve aujourd’hui pour un thriller sur le thème de la télé-réalité, un thriller révélateur d’une triste réalité « Le vide » de Patrick Senécal. Un bref résumé, avant de vous livre mon avis.

51uzTkB0XZL._SX309_BO1,204,203,200_.jpg
Le vide, de Patrick Senécal, éd. Fleuve éditions

Résumé  : 

Quatrième de couverture  : Vivre au max. C’est le nom de l’émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s’est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi.

Tout semble possible, sans limites. Alors qu’est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ?

Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

Avis  :

« Le vide » est un livre qui me laisse mitigée et qu’il m’est difficile de commenter. Il m’aura fallu quinze jours pour en venir à bout et ce non à cause de son nombre de pages qui avoisine les 730 pages mais en raison de sa densité.

Commençons par ce que j’ai apprécié. J’ai particulièrement aimé la construction du livre, avec des chapitres désordonnés qui nous font faire des allers-retours entre plusieurs périodes. Patrick Senécal nous explique d’ailleurs dans la préface ce choix et les raisons pour lesquelles il a opté pour celui-ci. Cette construction était on ne peut plus périlleuse, rien à voir avec une simple alternance entre deux périodes dans un ordre chronologique, il s’agit ici d’une alternance entre plusieurs périodes de manière désordonnée. Ainsi nous commençons par le chapitre 21 puis nous poursuivons avec les chapitres 8, 22, 1 et ainsi de suite.

C’est une véritable prouesse de la part de Patrick Senécal de perdre son lecteur sans se perdre lui-même dans cette construction acrobatique, construction d’ailleurs expérimentée avec brio avec l’un des maîtres du thriller français, j’ai nommé Monsieur Franck Thilliez dans son dernier livre « Rêver ».

Passons à ce qui a inspiré mon sentiment mitigé. Il s’agit d’un livre philosophique, d’une réelle satire de la société dans laquelle on vit. J’ai donc apprécié ce livre pour les travers qu’il dépeint et tout ce qu’il pointe à plusieurs niveaux, cette société qui nous aliène, cette capacité qu’ont les humains à se voiler la face et j’en passe. Il y a même certains aspects avant-gardistes dans ce thriller et notamment concernant la télé-réalité etson incongruité, les abjections qu’on peut y voir et qui sont révélatrices de l’évolution de la société actuelle.

Je n’ai par contre pas compris certains choix de l’auteur et notamment le but du protagoniste principal dans lequel j’ai vu une sorte de propagande qui m’a quelque peu déplu. L’auteur voulait-il à travers cette issue accroître l’effet de ce livre sur le lecteur, le malaise qui l’étreint, sa prise de conscience ? Il y a tant de choses effroyables sur cette terre, certaines qui vont bien au-delà de l’imaginable, certaines qui vont au-delà des pires horreurs et perversités imaginées par l’auteur.

Néanmoins, je ne pense pas que cette surenchère dans l’horreur, que cet étalage soit forcément très pertinent. Et finalement, ne banalise-t-on pas à trop les évoquer certaines abominations.

Mais parce que j’ai trouvé ce livre original dans sa construction, parce que « Le vide » est un livre qui malgré tout n’est pas qu’un simple thriller, parce que la plume de l’auteur est très agréable agrémentée par quelques petites particularités québécoises, je ne pense lire prochainement « Hell.com » qui avait beaucoup fait parler de lui à sa sortie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s