Road-trip sur la Route 66 – « Black Coffee » de Sophie Loubière

Je vous propose aujourd’hui une chronique au sujet du livre « Black Coffee » de Sophie Loubière. Sophie Loubière, journaliste de profession est un auteur que j’ai découvert grâce à son livre « L’enfant aux cailloux » lu il y a maintenant deux ans.  Ce livre m’avait profondément plu et émue car au-delà du thriller, c’est un livre qui véhicule beaucoup d’émotion. Je m’étais alors dit qu’il fallait absolument que je découvre plus amplement cet auteur au travers de ses autres livres. L’occasion s’est présentée à l’occasion du Festival international « Toulouse polars du sud » dans le cadre duquel je me suis procuré deux de ses livres « Black Coffee » et la suite de celui-ci « White Coffee ».

« Black Coffee » a une saveur toute particulière étant donné qu’il a été dédicacé par Sophie Loubière elle-même.

41mvg5sto3l-_sx303_bo1204203200_
Black Coffee, de Sophie Loubière, éd. Pocket

Résumé  :

Quatrième de couverture  : Narcissa, Oklahoma, juillet 1966. Un jour de grand beau temps, un homme fut pris d’un coup de folie. Il égorgea une femme dans une maison et poignarda une petite fille dans le jardin. Il laissa pour morte une mère de famille et son fils, puis repartit à bord d’une Ford Mustang, couvert de sang.

Été 2011. Une Française, Lola Lombard, part à la recherche du père de ses deux enfants, volatilisé sur la route 66. Sa seule piste : un cahier que son mari lui aurait envoyé et qui pourrait bien être la preuve de l’existence d’un des plus ahurissants criminels que les États-Unis aient connu… et dont le chemin traversait déjà la petite ville de Narcissa à l’été 1966.

Avis  :

L’auteur a décidé ici de faire bénéficier ses lecteurs du voyage qu’elle a entrepris avec sa famille sur la mythique route 66 qui relie Chicago en Illinois à Santa Monica en Californie en leur concoctant un thriller dans lequel on part sur les traces d’un serial killer ayant sévi pendant plusieurs décennies.

Durant ce voyage sur la fameuse route 66, nous suivons deux protagonistes qui parallèlement partent à la recherche de ce tueur qui, pour des raisons différentes, a changé à jamais le cours de leurs vies respectives. Ces protagonistes, ce sont Desmond Blur et Lola Lombard.

Desmond a jadis croisé le chemin de ce serial killer, réchappant au funeste sort que ce dernier lui réservait. Desmond n’était âgé que de huit ans lorsque par un après-midi de juillet 1966, cet homme, ce meurtrier a décidé par pure folie ou avec préméditation, de décimer plusieurs membres de sa famille. N’échapperont à ce massacre que Desmond et sa mère, laissée pour morte. Le criminel ayant pris la fuite et n’ayant jamais été identifié, ils n’auront tous deux d’autre choix que de continuer à vivre malgré les blessures physiques et psychologiques irréversibles et l’absence de réponse quant aux questions restées en suspens. Qui se cache derrière ce fou qui a commis l’irréparable en ôtant la vie de deux membres de leur famille et quelles en ont été les motivations  ?

Lola va se retrouver sur les traces du serial killer de la route 66 pour d’autres raisons. Ses enfants, son mari et elle-même ont décidé l’été 2011 de partir à l’aventure et de sillonner la route 66 comme beaucoup de gens qu’elle fascine. Ce road-trip ne va pas se passer comme prévu, son mari va se volatiliser sans laisser de traces. Alors qu’elle est de retour en France, son mari va prendre contact avec elle, lui confiant qu’il détient un cahier retraçant l’itinéraire d’un criminel jamais arrêté qui a sévi sur la route 66 et notamment ce fameux été 1966. Prenant ses enfants avec elle, Lola va de nouveau emprunter la route 66 pour élucider les circonstances de la disparition de son époux.

Une enquête que nos deux protagonistes vont mener de concert, une enquête qui les mènera tout droit vers la folie.

Beaucoup de choses m’ont plu dans ce thriller signé Sophie Loubière. Tout d’abord, je tire mon chapeau à l’auteur qui a su tirer partie du voyage qu’elle a effectué avec sa famille, imprégnant le lecteur de cette atmosphère propre aux thrillers américains. Ce livre aurait pu être écrit par un auteur américain, il n’en aurait pas été mieux. Lors de ma lecture, j’ai eu l’impression de parcourir la route 66 aux côtés des différents protagonistes avec ses particularités et ses mystères.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, que vous dire si ce n’est que je l’ai fortement appréciée. L’enquête/quête est menée tambour battant. On suit les personnages qui de rebondissements en rebondissements, de fausses pistes en fausses pistes vont traquer ce tueur en série dont l’identité demeurera incertaine jusqu’aux derniers chapitres.

Une petite originalité dans ce livre m’a particulièrement plu, l’introduction des chapitres. L’auteur aurait pu opter comme cela se fait parfois et traditionnellement pour des débuts de chapitres commençant par des citations mais non, elle a ici choisi de nous livrer l’horoscope en anglais de certains signes astrologiques. Vous comprendrez le pourquoi de cette insertion en tête de chapitre si vous lisez ce livre, mais j’ai apprécié cette petite particularité qui a rythmé ma lecture.

Un petit bémol eu égard aux personnages auxquels j’ai bizarrement pu m’attacher sans difficulté alors même que j’ai regretté tout au long de ma lecture que l’auteur n’ait pas davantage travaillé leur psychologie. Un petit bémol qui n’en est finalement pas un vu que ça n’a pas amoindri mon intérêt pour l’histoire et que j’ai apprécié ma lecture de bout en bout.

Je ne vous en dis pas plus et vous invite à vous ruer sur ce très bon thriller dont la suite vient de paraître il y a quelques jours  !

Publicités

2 commentaires

    1. Je te conseille également « L’enfant aux cailloux » qui est un thriller très émouvant. C’est un peu bizarre pour qualifier un thriller mais il l’est vraiment. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s