La gloire au prix du sang – « Les enfants d’Érostrate » de Mickaël Koudero

Encore une agréable lecture dans le monde de l’auto-édition avec le premier ouvrage de Mickaël Koudero intitulé «  Les enfants d’ Érostrate  ». Scénariste de profession, l’auteur nous invite à nous plonger avec ce premier thriller dans ce que l’homme a de plus noir.

51hdc9a1sll-_sx331_bo1204203200_
Les enfants d’Erostrate, de Mickaël Koudero, auto-édition

Résumé  :

Quatrième de couverture  : Novembre 2010. La neige, le froid, l’horreur. D’abord en France. Un homme est retrouvé assassiné dans une église à Lyon. Son dos a été tailladé, sa langue coupée. À 700 kilomètres de distance, du côté de Lille, sa fiancée est découverte pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide. Le sang poursuit sa route jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on retrouve le cadavre d’une femme, entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, des trajectoires se brisent. Tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile de l’imaginer vu son âge avancé et son état de santé. Non, la réalité est bien plus noire. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs ». Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, aux rapports singuliers avec cette enquête, vont très vite le comprendre. Ils se sont réunis en force, décidés à entrer dans la postérité, à marquer les consciences par leurs crimes. Ils…Les enfants d’Érostrate.

Avis  : 

Tout commence par un premier meurtre perpétré dans une église à Lyon. L’enquête est confiée à Laura, enquêtrice consciencieuse et acharnée. Milan, meilleur ami de la victime et jeune policier de la PJ de Lille viendra prêter main forte à Laura. Une autre femme sera retrouvée en Belgique dans un ancien hôpital psychiatrique, le visage arraché.

Cette enquête qui s’annonce des plus éprouvantes, les mènera sur la trace d’un serial killer surnommé le Borgne qui a sévi il y a presque trois décennies. Très vite, ils écarteront la possibilité que ce puisse être lui qui se cache derrière la série de meurtre, une maladie neurologique l’en rendant incapable. Se posera alors aux enquêteurs la question de savoir s’ils ont à faire à un ou plusieurs copycats qui seraient en admiration totale devant lui ou agiraient sous ses ordres fédérateurs. Nous suivons donc tout au long de ce thriller ces trois enquêteurs, Laura et Milan qui enquêtent en duo et Adami qui lui enquête en solo. Une enquête qui leur fera explorer l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus noir et qui de fausses pistes en fausses pistes, de rebondissements en rebondissements les conduira vers une sombre réalité qu’ils étaient loin d’envisager.

L’écriture est particulièrement soignée, les mots sont bien choisis, recherchés. Un livre violent mais qui ne tombe pas dans le travers de la violence pour la violence, dans une quelconque surenchère.

L’histoire est bien construite, bien ficelée et ne souffre pas d’incohérences, tout ce qui a été soulevé trouve réponse. Mickaël Koudero est scénariste de profession et cela se ressent.

Les trois personnages principaux sont attachants, chacun à leur manière de par leur force et leur fragilité commune, trois écorchés vifs qui luttent contre leurs démons. Petit bémol, j’ai déploré que soit soulevé les histoires de chacun de ces trois personnages sans que ne soit assez développé le pourquoi de cette fragilité. L’auteur a en effet donné des explications à leur équilibre un peu instable mais par à coups. Il manque à mon goût un approfondissement de la psychologie des personnages sans que l’on tombe bien évidemment dans un livre sur la psychologie, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’un thriller.

Même s’il ne s’agit pas d’un coup de cœur car je n’ai pas été bluffée, que je ne me suis pas dit « Quelle prouesse, je suis scotchée », « Les enfants Érostrate » est un premier roman prometteur qui plaira aux amateurs de thrillers un peu sombres.

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s