Quatre hommes, un coupable – « Qui » de Jacques Expert

Je vous propose aujourd’hui une chronique sur le troisième livre lu de Jacques Expert « Qui ». Si vous avez lu mes deux chroniques sur « Hortense » et « Deux gouttes d’eau  » du même auteur, vous savez déjà que cet auteur m’a conquise. Friande de thrillers psychologiques, je ne pouvais qu’être séduite par son style, sa capacité à nous entraîner dans les méandres d’esprits tortueux et pervers avec brio et son aptitude aussi à nous offrir à chaque fois un livre à la construction originale et sans cesse renouvelée. C’est donc avec un plaisir non feint que je vous livre aujourd’hui mon avis sur cette troisième lecture.

51zt-GCnuHL._SX307_BO1,204,203,200_
Qui, de Jacques Expert, éd. Le livre de poche

Résumé  :

Quatrième de couverture  : 1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand-Chêne. Un jour de mars, Laetitia Doussaint, 10 ans, est violée et assassinée. L’auteur du crime ne sera pas identifié. 2013. À la télévision, l’émission « Affaires non résolues » revient sur le drame de Carpentras. Quatre hommes sont devant leur écran. Tous les quatre habitaient le Grand-Chêne et faisaient partie du groupe qui a retrouvé Laetitia. Depuis dix-neuf ans, le souvenir de la fillette, de son corps martyrisé, les hante. Ce soir-là, de 22 h 25 à 23 h 28, ils se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets remontent à la surface, des suspicions, des non-dits, des regrets. Au terme de l’émission, le voile sera levé. L’un d’eux est le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

Avis  :

Un livre qui m’a plu et ce surtout en raison de son originalité plus que du dénouement en lui-même. La prouesse ici relève de la construction du livre que j’ai trouvée on ne peut plus originale. Une émission va revenir sur le meurtre de Laetitia Doussaint, 10 ans, survenu 19 ans plus tôt. Pendant cette émission qui va s’étendre de 22h25 à 23h28, quatre couples vont prendre place devant leur poste de télévision. On sait d’entrée que parmi ces quatre couples, l’un des quatre maris est le coupable de ce crime odieux qui a empoisonné la vie des habitants du Grand-Chêne à Carpentras. Les chapitres indiquant l’heure se suivent, chapitres dans lesquels l’auteur fait intervenir à tour de rôle ces quatre couples, les échanges animés qu’ils vont avoir pendant la diffusion de l’émission durant laquelle, les souvenirs vont refaire surface, les incertitudes aussi, les craintes, les soupçons mais aussi les réflexions que vont se faire isolement le meurtrier et son épouse. L’originalité réside donc dans le fait que d’une part l’on sait d’avance que le coupable et l’un de ces quatre hommes mais surtout dans cette construction originale grâce à laquelle Jacques Expert nous plonge au fil des pages dans le doute et l’incertitude. Les quatre hommes présentent en effet des similitudes, des points communs qui ne permettent pas au lecteur d’établir l’identité du coupable. Pour accroître le doute, l’auteur a décidé dans certains chapitres, chapitres capitaux qui pourraient nous faire reconnaître le coupable, de ne pas divulguer l’identité du couple en question. Le coupable qui n’a jusqu’alors pas été condamné, pense que s’il n’a pas été inquiété jusqu’à présent, c’est qu’il se le sera jamais mais c’est sans compter sur son épouse qui au fond d’elle-même a toujours su que son mari était le meurtrier de la petite Laetitia. Sachant que le crime serait bientôt prescrit et ne pouvant plus couvrir cet homme avec lequel elle a passé sa vie, elle a décidé avec l’aide du commissaire Bouvard qui se s’est jamais résolu à laisser le meurtrier s’en sortir, d’échafauder un plan pour le pousser à avouer l’inavouable.

Jacques Expert excelle encore une fois dans l’art de semer le doute, de jouer et de se jouer du lecteur. Un très bon thriller psychologique, en deçà peut-être des deux autres « Hortense » et « Deux gouttes d’eau » que j’ai lu précédemment mais que je ne peux que le conseiller aux amateurs de bons thrillers psychologiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s