Introspection – « La mémoire des embruns » de Karen Viggers

« La mémoire des embruns » de Karen Viggers est un roman dont j’avais beaucoup entendu parler et qui avait suscité pas mal d’éloges. Ce livre dont j’avais entrepris la lecture avec enthousiasme, n’a pourtant pas su se montrer à la hauteur des espérances que j’avais fondées en lui. Avant de vous en dire plus sur les raisons pour lesquelles ce roman m’a inspiré un avis en demi-teinte, laissez-moi vous en faire un petit résumé.

20160619_210304_480-480
La mémoire des embruns, de Karen Viggers, éd. Le Livre de Poche

Résumé:

Sentant que ses jours sont comptés, Mary Mason, une dame âgée, décide de se retirer à Bruny, île de Tasmanie où elle a vécu avec son époux, gardien du phare et ses enfants pendant de longues années. Sa santé étant des plus fragiles, ses deux plus grands enfants se montrent réfractaires à l’idée de la laisser seule sur l’île. Seul le benjamin, Tom comprend son souhait. Cet homme solitaire, qui ne parvient pas à se remettre de son long séjour en Antarctique. Ce besoin pour Mary de renouer avec le passé fait suite à la remise d’une lettre par un vieil homme qui semble l’avoir bien connue. Cette lettre, si elle est divulguée révélerait au grand jour un secret dont Mary est détentrice depuis plusieurs décennies et qui serait susceptible de mettre à mal l’équilibre familial. Indécise quant à la décision qu’elle doit prendre au sujet de cette lettre, Mary profite de son retour pour se remémorer les bonheurs et les malheurs qui ont rythmé ses années passées sur l’île.

Avis :

Karen Viggers nous plonge dans les histoires de Mary et de son fils Tom. Un roman où la parole est donnée alternativement chapitre après chapitre à chacun des deux protagonistes.

L’histoire de ces deux personnages n’est malheureusement pas parvenue à m’émouvoir. Il manque un je ne sais quoi qui donnerait à ce roman une profondeur qu’il n’a pas à mon humble avis.

L’auteur s’est pourtant évertuée à dépeindre dans le détail les personnages de son roman, particulièrement les deux personnages centraux que sont Mary et son fils Tom que nous suivons tout au long de ce roman. Mary, vieille dame abîmée par les années de labeur sur une île au climat dur, qui n’a eu de cesse sa vie durant, d’affronter les embûches que la vie a semées sur sa route avec beaucoup de courage.

Le second narrateur Tom, qui depuis son retour d’Antarctique où il exerçait comme diéséliste sur une base, n’a pas su se remettre de son long séjour qui ne l’a pas épargné. Tom se voit partagé entre l’envie d’y retourner malgré tout et d’opter pour une fuite en avant ou bien de rester et tenter d’aller de l’avant. Mary et Tom se questionnent sur leur passé respectif. Mary qui se remémore ce qu’était sa vie, les choix qu’elle a dû faire et les raisons qui l’y ont poussée. Tom, qui se raccroche à sa vie passée ne sachant ce à quoi il aspire pour son futur.

Karen Viggers a également décrit avec soin les personnages secondaires tels que Jan ou Léon. Jan, fille de Mary, qui n’ayant pas le courage de s’occuper de sa mère se décharge sur les autres tout en les accablant de tous les maux. Léon, garde forestier sur l’île qui se montre au départ distant et taciturne et ne semble pas apprécier Mary sur lequel cette dernière compte pour veiller sur elle et lui permettre de revenir sur les lieux marquants de sa vie passée.

Les paysages et l’environnement y sont également décrits de manière pointilleuse. L’île de Bruny et l’Antarctique, deux natures brutes, différentes et pourtant si semblables avec les conséquences qu’engendre leur rudesse. Il s’agit d’ailleurs d’un roman où le cadre joue un rôle prépondérant.

Déception également quant à l’intrigue qui entoure le secret que recèle la lettre remise à Mary car j’ai très rapidement deviné de quoi il retournait.

Malgré ces descriptions profuses, ce roman résolument introspectif, n’a pas réussi à me convaincre.

Je n’ai pas compris l’engouement suscité par ce livre dont la lecture quoique agréable, m’a laissée sur ma faim.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s